Coupe de France Féminine

Les seniors filles font actuellement un bon parcours en championnat puisqu’elles sont classées 6éme sur 12 avec 5 victoires pour 3 défaites. N’oublions pas qu’elles sont montées la saison dernière, et que leur objectif de la saison est le maintien. En coupe de France, elles sont aussi compétitives et se sont qualifiées pour le 4éme tour de coupe de France. Elles recevront Lucq de Béarn, finaliste la saison dernière de cette même coupe, le samedi 16 décembre à 19h45 à la salle Airoski. Leur parcours est pour le moment parfait. Elles ont éliminé St Sever,  Lagunak de Macaye, et Orthez, il y a deux semaines. Même si la difficulté va en augmentant, elles tenteront de passer un tour supplémentaire face aux Béarnaises. Les jaunes avaient été éliminées la saison passée par cette même équipe de Lucq. Il y a donc une revanche à prendre. Ces dernières sont classées 2éme dans la même poule qu’Irisartarrak avec 1 seule défaite pour le moment. La tâche s’annonce donc compliquée mais avec le soutien qu’elles espèrent, tout est possible !!! Atxik neskak

Envie d’avoir envie

Ce titre résume l’état d’esprit des Irisartar face à l’imposante équipe d’Objat. L’entraîneur Vincent Tellechea avait martelé toute la semaine, que cette confrontation devrait être le match référence, et qu’il fallait oser avec énormément de culot. Fabien Etchebarne allume la première mèche en transformant un 9 m, mais la réplique se fait par Ghita Mateas. Les Basques trouvent des solutions, mais tombent sur l’énorme gardien Roumain Alexandru Vasiliu (22 arrêts) qui met sous l’éteignoir les tireurs Irisartar. Avec 14 arrêts en première mi-temps, beaucoup d’équipes se seraient effondrées devant un gardien si performant. Les jaunes défendent bec et ongles la zone, récupérant quelques ballons de contre: 8-8 à la 20éme sur un but de l’ailier Benjamin Rocchia. Malgré la puissance des Corréziens, qui évoluent pratiquement qu’en attaque placée, les locaux font de la résistance, 9-9 sur un contre de Iban Sissokho. Le capitaine d’Objat, Bugeat, le plus combatif, marque par trois fois, 9-12 à la 25éme. Les supporters craignent le pire, mais Xabi Etchebehere prend l’intervalle, et Iturralde lâche une magnifique roucoulette en pleine course, suite à la bonne relance du gardien Arthur Vignaud, 11-12. Les Objatois sont venus dans l’idée de faire un bon résultat, ils ne lâchent rien: le solide pivot Roumain Sar marque par deux fois, 11-14. Bastien Lasserre pour son premier match en équipe fanion réduit le score en marquant son premier but à ce niveau, 12-14 à la pause. Au retour des vestiaires, la détermination est intacte pour les deux formations. Les Corréziens maintiennent l’avance d’ un à deux buts jusqu’à l’égalisation des Irisartar 17-17. Ximun Etchebehere s’arrache dans la défense adverse pour marquer en finesse, et Jérémy Vallée conclue un décalage de l’aile. S’ensuivront plusieurs égalisations, la dernière sera à 19 à la 45éme mn. Les visiteurs sont contrariés par tant de résistance, et commencent à douter. Les Irisartar décident d’allumer le feu, en infligeant un 8 à 3 rédhibitoire. La défense étant solidaire et le gardien Arthur Vignaud  au diapason, les contres fusent à grande vitesse. Thomas Tellechea s’arrache en contre, Aize Iturralde se sert de sa vitesse de pointe pour lober par deux fois l’immense gardien Vasiliu. Fabien Etchebarne nettoie la lucarne avec deux missiles, et Vallée marque en s’appliquant, 27-22 à la 56éme mn. L’entraîneur Cornélia Salistean prend le temps mort pour essayer de remettre son équipe dans le sens de la marche. Les visiteurs font le forcing en fin de match, la défense Basque tient bon et ne pert pas trop de ballons en attaque. Les jaunes remportent une magnifique victoire face aux Objatois dépités. Une deuxième victoire consécutive qui fait beaucoup de bien à ces jeunes Irisartar. Ils pourront partir en vacances, le cœur léger.

Vincent Tellechea, entraîneur d’Irisartarrak « Je suis très content de la prestation et du comportement de mon équipe. On a fini l’année 2017 sur un match qui valide nos récents progrès. Nous devions une revanche à notre public, et je pense que nous avons répondu présents samedi soir. L’immense prestation du gardien adverse aurait pu faire douter notre jeune équipe, mais l’attitude collective a permis de ne pas sombrer. L’apport de chacun nous a permis d’exploiter le jeu grand espace, et de mettre à mal par le rythme, l’expérience des visiteurs. Cette victoire doit maintenant nous permettre de travailler sereinement, mais très sérieusement pendant le mois et demi de trêve qui arrive. Merci à nos supporters pour leur soutien, rendez-vous en février pour la réception de l’Union Girondin Floirac, là aussi nous aurons à cœur de répondre présents ».

Tu veux pratiquer un sport !!! Pourquoi pas le handball ???

Si tu es intéressé(e), rejoins notre club Irisartarrak handball à Irissarry…

Nous te promettons une saison enrichissante tant dans la pratique du sport, que dans la vie en collectivité…

5/6 ans:         samedi            10h30_11h30
7/8 ans:         samedi            11h30_12h30


Début des entraînements samedi 23/09/2017, l
es inscriptions  auront lieu ce jour là

9/11 ans filles           mardi          18h00_19h30
9/11ans garçons       jeudi           18h15_19h45

Pour plus de renseignements, nous restons à votre entière disposition.

Secrétaire de club Jérôme DOLOSOR : 06 61 42 45 61

INTERVIEW Thomas Tellechea

Nom et prénom : Tellechea Thomas                                    Surnom : aucun pour l’instant

Age :   25                    Situation :       Psychosociologue                       Nbre d’enfants : 0

3 Défauts : Procrastinateur, Tête en l’air, Gaffeur
3 Qualités : Volontaire, Optimiste, Sociable

Meilleur souvenir handballistique : les deux championnats de France UNSS avec notamment Paddy et Bastien

Pire souvenir handballistique : les finales perdues avec Hendaye

Sportif préféré : Laurent Paganelli                                     Club préféré : En Avant Guingamp

 

  • Présente-toi au public d’Irisartarrak, que doit-on savoir de toi ?

Côté handball, j’ai commencé le handball à l’âge de 9 ans au Stade Hendayais Handball. Après 16 ans là bas, et de nombreux souvenirs, je quitte le Labourd et ses plages pour venir dans les vallées navarraises !

Côté perso, je viens de terminer mon Master de Psychologie Sociale à l’Université de Bordeaux.

  • Pourquoi es-tu venu jouer au club d’Irisartarrak HB ?

J’avais envie d’un nouveau challenge, de découvrir un nouveau club et de nouvelles façons de faire. De plus, j’ai eu l’occasion de venir voir plusieurs matchs et l’engouement du village autour du club est quelque chose de totalement fou! J’ai hâte de découvrir ça de l’autre côté de la barrière.
Aussi j’avais eu l’occasion de rencontrer plusieurs joueurs du groupe lors de différents évènements culturels locaux, telles que les fêtes de Bayonne, et l’ambiance avait vraiment l’air au top et donne vraiment envie de faire partie de l’aventure !
Il faut aussi dire que je connais, un peu, Vincent, ce qui a également motivé mon choix.

  • La saison vient tout juste de reprendre, tes premières impressions sur le groupe ?

Comme dirait Didier Deschamps : « le groupe vit bien ! ». Les nouveaux nous avons été très bien accueillis et tout le monde prend plaisir à se retrouver lors des séances. De plus, tout le monde s’accroche et personne ne triche lors des séances. Cette mentalité est essentielle et sera, à n’en pas douter, une force tout au long de l’année !

  • L’objectif est de retrouver la N2 au plus vite, penses-tu que ce sera le cas dès la saison prochaine ?

C’est dur de se prononcer  là-dessus, tout peut aller tellement vite dans une saison! Deux matchs perdus sur le fil peuvent te faire passer du haut de tableau au ventre mou très rapidement. On reste un groupe très jeune et largement renouvelé. Mais si la mayonnaise prend rapidement on pourra peut être tirer notre épingle du jeu. Ce qui est sûr c’est qu’on va s’arracher pour remporter chaque match et on fera les comptes en Juin !

 

Irisartarrak handball

Après une préparation sérieuse depuis le mois d’août, et quelques matchs amicaux, c’est la reprise de la compétition. Après la descente en N3 et suite aux arrêts des anciens, l’équipe très jeune, est renouvelée pratiquement de moitié. Les Irisartar vont attaquer ce samedi 9 septembre, avec la réception pour le compte du 1er tour de la coupe de France, de l’ASPOM Bègles (N2) à 19h00. Lors des matchs amicaux, les jaunes ont proposé un très joli jeu avec une bonne circulation de ballons, et une défense qui tient la route. Ils ont rivalisé avec des équipes de N2, comme à Billère, perdu 27 à 22, Tardets, 23 à 23, et ont dominé Pau Nousty (Pn), 31 à 21. Afin de peaufiner la préparation, les jaunes vont recevoir Billère (N2), ce mercredi 6 septembre à 20h30. Une occasion pour les supporters de voir, et encourager cette jeune formation qui a envie de faire de belles choses cette saison.

IRISARTARRAK HANDBALL, Saison 2017-2018

Président : Philippe Oxandabaratz

Entraîneur : Vincent Tellechea

Entraîneur adjoint : Paul Darritchon

Préparateur physique : Jérémy Ravier

Départs  joueurs

Frédéric Roseti, gardien ; Bayonne (Rég)

Guillaume Petit-Peyrot, gardien ; arrêt

Julien Requenna, arrêt

Philippe Oxandabaratz ; arrêt,

Rémi Montoya ; arrêt,

Cyril Blaise ; arrêt

Arrivées joueurs

Arthur Vignaud, gardien ; Orthez, (N3)

Lionel Pouchain, gardien ; Urrugne, (Pré Régionale)

Aize Ithuralde, Anglet/Biarritz, (Pré Nationale)

Paddy Simon, Thomas Tellechea, Bastien Lasserre, Hendaye, (Pré Nationale)

Titouan Touche, Saint Palais, (Dépt)

Le club Irisartarrak c’est quoi …?

  • C’est de la compétition

12 équipes seront engagées en ce début de saison pour défendre les couleurs Irisartar sur tous les parquets du département et au-delà. Des moins de 11 ans aux seniors garçons, le club sera représenté dans toutes les catégories. La saison dernière 3 équipes ont pu décrocher le titre de champion départemental. Les moins de 15 ans, et les seniors, côté féminin, ainsi que les moins de 15 ans côté masculin.

L’équipe fanion évoluera cette année en Nationale 3, après leur rétrogradation la saison passée et l’équipe réserve  en pré-nationale, après avoir décroché son maintien avec vaillance.

Les filles, championnes la saison passée, accèdent à la pré-régionale où elles viseront le maintien.

  • C’est de la formation

Si nous voulons  défendre honorablement nos couleurs et rester au niveau National, cela passe par la formation des jeunes joueurs, tant chez filles que chez les garçons. Cette année 7 moins de 18 garçons vont intégrer les deux groupes séniors, (N3 et PN); le travail accompli depuis quelques années commence à porter ses fruits.

La formation des entraineurs est aussi primordiale, afin d’acquérir les compétences pour entraîner, et accompagner les jeunes au plus haut niveau possible. L’année dernière, deux entraineurs séniors, Paul Darritchon et Jérôme Dolosor ont obtenu le niveau 3 d’entraineur (niveau régional) et Frantxoa Geerebaert a obtenu le niveau 2 (niveau départemental).

Le club organise des réunions techniques tous les mois, sous la houlette de Jérôme Dolosor, avec la participation de Vincent Tellechea (entraineur de l’équipe fanion). Cela permet beaucoup de discussions et d’échanges sur le rôle de l’entraineur, ainsi que sur la transformation du jeune joueur. Les entraineurs  demandent des conseils afin d’échanger et progresser sur leurs séances. Un bon moment de convivialité.

  • C’est de l’arbitrage

 Sans arbitre, pas de jeu, le refrain est bien connu. Le club Irisartarrak a la chance d’avoir une quinzaine d’arbitres. De régional à départemental, ainsi que des jeunes arbitres qui officient lors des rencontres à domicile. Ces jeunes sont encadrés par René Aphecetche: il apporte chaque week-end, des conseils, mais aussi de la sérénité. Le club organise également une journée arbitrage à la salle Airoski, avec les jeunes arbitres du Pays Basque intérieur. Tardets, Saint Palais, Nafarroa, et Cambo participent à ce rassemblement. Cela permet d’échanger avec convivialité sur les problématiques de l’arbitrage, nouvelles règles, etc….. Ils sont encadrés par le responsable d’arbitrage, du comité 64, Eric Dinquer, et les arbitres régionaux, Laure et Benoit Mourcel.

  • C’est la porte ouverte à tout le monde.

Le club de hand accueille des joueurs(euses) en compétition mais aussi des jeunes, et des moins jeunes pour du hand « loisir ». En effet depuis de nombreuses années, le club accueille des jeunes de 5 à 8 ans  en école de hand. Le club a obtenu le label d’or par la FFHB, pour la troisième saison consécutive, une belle reconnaissance pour le beau travail réalisé par nos éducateurs. Une cinquantaine de pitxoun viennent découvrir le handball sous des ateliers de motricité tous les samedis matin de 10h30 à 12h30.

Pour les plus grands qui ne veulent pas s’engager dans la compétition, il existe aussi le Hand-Loisir. Tous les samedi matin à 9h, de nombreux fans de hand viennent jouer avec le petit ballon rond, dans un esprit de camaraderie et de convivialité. Cette pratique est ouverte à tout le monde, jeunes et moins jeunes, hommes ou femmes.

  • C’est une soixantaine de bénévoles

On dit souvent que la force d’un club c’est le bénévolat. Le club de hand d’Irissarry est gâté de ce côté-là. Durant toute l’année et toutes les semaines, c’est une soixantaine de bénévoles qui travaillent plus ou moins dans l’ombre, pour vous accueillir et vous faire passer un moment des plus agréables. Une buvette  est ouverte pour toutes les rencontres du week-end et une sandwicherie est en place pour vous restaurer lors des matchs du soir. Nous avons la chance d’avoir la Banda Airoski qui anime gratuitement les matchs de la nationale 3.

  • C’est une centaine de partenaires

Depuis trois saisons, le club a mis en place une plaquette, retraçant les 45 années du club Irisartarrak. Mais elle est aussi là, pour présenter tous nos partenaires qui nous suivent chaque saison, aidant à la prospérité du club. Nous comptons sur leur aide et solidarité afin qu’Irisartarrak puisse rester au niveau très intéressant atteint depuis quelques années. Nous les remercions chaleureusement pour leur aide financière bien sûr,  mais aussi pour tous les services rendus tout au long de la saison. Une soirée est organisée en leur hommage lors d’un match de l’équipe fanion où ils viennent nombreux, pour échanger dans la soirée avec tous les acteurs du club dans une ambiance toujours festive.

La bonne entente avec le club de Cambo, qui nous prête généreusement leur salle, afin que le groupe senior puisse s’entrainer est  très appréciée. Les joueurs qui habitent sur la côte, ont moins de route à faire, et cela permet de libérer un créneau à la salle Airoski. Le club connait un grand succès auprès des jeunes, et les créneaux horaires de la salle Airoski sont tous occupés.

  • C’est avant tout une grande famille.

 Chaque saison un repas des bénévoles est organisé pour remercier tout le monde mais surtout pour passer un bon moment ensemble. Lors du dernier match de l’équipe fanion, un « pot de l’amitié » est offert à tous les supporters qui nous suivent et nous encourage à nous dépasser chaque week-end. En fin de saison chaque entraineur organise une sortie avec leur équipe toujours dans une ambiance de convivialité. Cette saison un parrainage va être mis en place avec le groupe seniors garçons et filles. Deux seniors garçons et une senior fille vont parrainer une équipe jeune. Leur rôle sera d’assister à des séances d’entrainements et d’apporter leur savoir faire, et de les accompagner lors des matchs à domicile. Bien sur certain défis seront donnés par les séniors aux jeunes, mais les jeunes auront le droit d’en donner aux séniors, et nous verrons qui sont les meilleurs !!
Un club des supporters est aussi présent au club. Il organise chaque saison deux repas. Ces deux dernières saisons, ils ont organisé deux soirées Talos, très apprécié de la part des supporters.

Voilà vous connaissez maintenant la vie du club Irisartarrak mais pour vous faire votre propre idée, nous vous attendons à la salle Airoski pour venir vivre cette belle aventure avec nous et, pourquoi pas, nous aider à la rendre encore plus belle.

Interview de Paddy Simon

Nom et prénom : Simon Paddy                                            Surnom : aucun

Age :   25                    Situation : kinésithérapeute                                Nbre d’enfants : 0

 

3 Défauts : retardataire, bordélique, impatient

3 Qualités : combatif, déconneur, engagé

 

Meilleur souvenir handballistique :

Championnats de France UNSS deux années consécutives avec l’Entente de la Rhune. On fait finaliste la deuxième année!! On était très loin d’être les meilleurs sur le papier mais on était vaillant et une sacrée bande de potes. C’est la Mer Noire!!! (Notre cri haha)

Pire souvenir handballistique : cette finale perdue!!

Sportif préféré : Francois Damiens et  Hugo Mindaa

Club préféré : Montpellier

–         Présente-toi au public d’Irisartarrak, que doit-on savoir de toi ?

J’ai commencé à l’école de hand à St Jean de Luz jusqu’à 18 ans puis 7 belles saisons à Hendaye où l’on a grimpé du niveau départemental jusqu’en prénat. J’adore le sport et déconner avec les potes.

–          Pourquoi es-tu venu jouer au club d’Irisartarrak HB ?

C’est un club qui a de belles valeurs humaines et sportives que j’apprécie beaucoup. Plus jeune, j’étais allé voir quelques matchs et je trouvais incroyable l’engouement autour du club dans le village.
Au niveau sportif, Vincent nous avait entraînés deux saisons à Hendaye et je me reconnais vraiment bien dans son projet de jeu.
Thomas et Bastien, qui arrivent également, sont deux très bons copains et je les savais sur le départ à Hendaye donc ça m’a aussi motivé.

–          La saison vient tout juste de reprendre, tes premières impressions sur le groupe ?

Le groupe est très agréable, les gars rigolent bien ensemble; c’est le plus important. On se sent de suite bien. Il y a beaucoup de jeunes, donc ça va courir!!

–          L’objectif est de retrouver la N2 au plus vite, penses-tu que ce sera le cas dès la saison prochaine ?

C’est un peu tôt pour se prononcer le dessus. Cela fait que deux semaines qu’on s’entraine ensemble (ou plutôt qu’on s’amuse à la prépa :)) et je ne connais pas la poule, donc on verra. Mais tout le monde est hyper motivé et l’on va se donner à fond!!!

 

 

 

L’heure de la reprise a sonné

Chers supporters,

La reprise des entraînements a sonné pour nos seniors qui ont repris le chemin des terrains mardi 1er Aout.

Au programme, beaucoup de physique et un peu de ballon pour retrouver leur physique de sportif. Ils étaient une trentaine mardi à l’entrainement sous la houlette du duo entraîneurs Vincent Tellechea et Paul Darritchon. Ils vont être épaulés cette année, par le préparateur physique Jérémy Ravier, que nous vous présenterons plus tard.

Une préparation physique qui durera tout le mois d’août, avec des matchs amicaux qui débuteront le samedi 19 aout à Billère contre la N2 que nous avions rencontrée la saison dernière. Il y aura la semaine suivante un autre match amical contre nos voisins de Tardets. Le match se jouera le samedi à domicile à 18h00 à la salle Airoski. En lever de rideau l’équipe réserve, qui s’est donc maintenue en Pré-Nationale, jouera elle aussi contre Tardets à 16h00. L’entrée est gratuite et ces matchs seront l’occasion pour vous de faire connaissance avec les nouvelles recrues.

Le week-end suivant le groupe senior sera en stage à Anglet, où ils travailleront matin et après-midi et où ils rencontreront le samedi soir l’équipe de Nousty (N1) pour l’équipe 1 et l’équipe de Bayonne (Reg) pour l’équipe 2.

Le mercredi 6 septembre à 20h00 à la salle Airoski, le dernier match amical se jouera contre la nationale 2 de Billère .

Le samedi 9 Septembre, pour le compte du 1er tour de coupe de France, nous accueillerons l’équipe de l’ASPOM Bégles, fraichement promue en Nationale 2 en terminant 1ere la saison passée en Nationale 3. Si atteindre la finale n’est pas pour nous un objectif, cela reste un bon match pour évaluer le niveau de l’équipe et prendre certains repères avant le début de championnat le week-end suivant à Eysines.

Nous vous attendons toujours aussi nombreux pour venir encourager ces équipes, qui comptent bien évidemment sur un public!!

Un petit point sur les recrues :

  • Arthur Vignaud (Orthez, N3)
  • Lionel Pouchain (Urrugne, Reg)
  • Thomas Tellechea (Hendaye, Reg)
  • Bastien Lasserre (Hendaye, Reg)
  • Aize Iturralde (Anglet, Reg)
  • Paddy Simon (Hendaye, Reg)
  • Titouan Touche (St Palais, Dep)

Interview Arthur Vignaud

Nom et prénom : Vignaud Arthur           Surnom : A vous de m’en trouver un ;)
Age : 22 ans               Situation : Célibataire     Nbre d’enfants : 0

3 Défauts : Bordélique, tête en l’air, râleur
3 Qualités : Sociable, Assidu, Déterminé

Meilleur souvenir handballistique : Je pense que j’en ai deux :

Le premier c’est quand je suis parti au Japon une semaine faire un tournoi ..

Le deuxième c’est mon année au Limoges Hand 87, quand je faisais parti du collectif de la N1, qui a fini championne de France avec une montée en D2.. et cette même année la pré-nationale est montée aussi en N3. Deux montées inoubliables et historiques pour le club ..

Pire souvenir handballistique : Aucun…

Sportif préféré : Daouda Karaboué Club préféré : Montpellier Handball

  • Présente toi au public d’Irisartarrak, que doit on savoir de toi ?

J’ai commencé le Handball à l’âge de 7 ans,  joueur de champ jusqu’à mes 15 ans. Puis ensuite, l’envie de passer dans les cages, je suis passé par les sélections départementales, régionales, -18 cf, pôle espoirs de Limoges. Puis dès mes 18 ans, j’ai joué  en N3. L’année d’après, j’ai eu la chance d’intégrer un groupe de N1 en tant que 3ème gardien de but et en m’entraînant régulièrement avec eux. (c’est là où j’ai le plus appris). J’ai fait ensuite, une saison dans le Cantal en N3, puis une saison à Orthez. Maintenant que je suis arrivé à Irissarry, j’ai envie de me stabiliser, de progresser, et d’apporter tout ce que je peux au club. En espérant boire des coups à la fin des matchs avec vous ;)

  • Pourquoi es-tu venu jouer au club d’Irisartarrak HB ?

Après une mauvaise expérience l’année dernière tant  humainement que sportivement, j’étais à la recherche d’un club. Le club d’Irissarry m’a contacté début mai, et il ne m’a pas fallu longtemps pour dire oui.

Ce qui m’a motivé c’est le fait de repartir avec des jeunes, d’avoir une réel projet sportif et d’avoir des objectifs ambitieux (comme de remonter en N2).

Ensuite c’est un club qui est structuré, familial, qui a des valeurs et du respect et ça c’est très important pour moi.

  • La saison vient tout juste de reprendre, tes premières impressions sur le groupe ?

Tout d’abord je tiens à remercier le club, j’ai été très bien accueilli dès le premier jour où je suis arrivé ici; cela fait très plaisir. Ensuite pour le groupe senior, je trouve qu’il y a une très bonne ambiance, que c’est vraiment une bande de copain, et que tout le monde est motivé et sérieux.

  • L’objectif est de retrouver la N2 au plus vite, penses-tu que ce sera le cas dès la saison prochaine ?

Il y a beaucoup de départs, quelques arrivées, le but est de travailler le plus dur possible avec ce jeune groupe pour remonter en N2,.Nous mettrons tout en œuvre pour y arriver ! Et si nous ne remontons pas cette saison, on remontera la saison d’après !

Nous aurons besoin de vous, public, pour gagner les matchs et nous aider à remonter au plus vite en N2.

ATXIK HORIAK !