INTERVIEW Thomas Tellechea

Nom et prénom : Tellechea Thomas                                    Surnom : aucun pour l’instant

Age :   25                    Situation :       Psychosociologue                       Nbre d’enfants : 0

3 Défauts : Procrastinateur, Tête en l’air, Gaffeur
3 Qualités : Volontaire, Optimiste, Sociable

Meilleur souvenir handballistique : les deux championnats de France UNSS avec notamment Paddy et Bastien

Pire souvenir handballistique : les finales perdues avec Hendaye

Sportif préféré : Laurent Paganelli                                     Club préféré : En Avant Guingamp

 

  • Présente-toi au public d’Irisartarrak, que doit-on savoir de toi ?

Côté handball, j’ai commencé le handball à l’âge de 9 ans au Stade Hendayais Handball. Après 16 ans là bas, et de nombreux souvenirs, je quitte le Labourd et ses plages pour venir dans les vallées navarraises !

Côté perso, je viens de terminer mon Master de Psychologie Sociale à l’Université de Bordeaux.

  • Pourquoi es-tu venu jouer au club d’Irisartarrak HB ?

J’avais envie d’un nouveau challenge, de découvrir un nouveau club et de nouvelles façons de faire. De plus, j’ai eu l’occasion de venir voir plusieurs matchs et l’engouement du village autour du club est quelque chose de totalement fou! J’ai hâte de découvrir ça de l’autre côté de la barrière.
Aussi j’avais eu l’occasion de rencontrer plusieurs joueurs du groupe lors de différents évènements culturels locaux, telles que les fêtes de Bayonne, et l’ambiance avait vraiment l’air au top et donne vraiment envie de faire partie de l’aventure !
Il faut aussi dire que je connais, un peu, Vincent, ce qui a également motivé mon choix.

  • La saison vient tout juste de reprendre, tes premières impressions sur le groupe ?

Comme dirait Didier Deschamps : « le groupe vit bien ! ». Les nouveaux nous avons été très bien accueillis et tout le monde prend plaisir à se retrouver lors des séances. De plus, tout le monde s’accroche et personne ne triche lors des séances. Cette mentalité est essentielle et sera, à n’en pas douter, une force tout au long de l’année !

  • L’objectif est de retrouver la N2 au plus vite, penses-tu que ce sera le cas dès la saison prochaine ?

C’est dur de se prononcer  là-dessus, tout peut aller tellement vite dans une saison! Deux matchs perdus sur le fil peuvent te faire passer du haut de tableau au ventre mou très rapidement. On reste un groupe très jeune et largement renouvelé. Mais si la mayonnaise prend rapidement on pourra peut être tirer notre épingle du jeu. Ce qui est sûr c’est qu’on va s’arracher pour remporter chaque match et on fera les comptes en Juin !