Résultats du week-end 21-04-2018

Irisartarrak remporte une belle victoire au bout du suspense

Pour la soirée des partenaires, on ne pouvait rêver mieux. En effet, les Irisartar, 4émes recevaient Libourne, 3émes. Au match aller, les girondins avaient défait les jaunes assez largement, 35-27. Après 4 défaites consécutives, les Basques avaient à cœur de stopper la spirale. Les Libournais imprègnent, à leur habitude, un rythme élevé, mais les locaux ont retenu la leçon: ils rivalisent avec détermination. Si la marque est ouverte par les visiteurs, par l’inévitable ailier, meilleur buteur du championnat, Quisset (11 buts), les jaunes répliquent sèchement, 5-2. Les ailiers locaux se mettent en évidence, Vallée (7 b), et Iturralde (5 b) sont efficaces, 7-4 à la 8éme mn. Les Libournais n’ont pas un physique énorme, mais ils ne s’arrêtent jamais de courir, et techniquement, ils ont du savoir-faire. Les Bas Navarrais résistent tant bien que mal, mais ne peuvent empêcher le retour des visiteurs, 15-14 à la pause. A la reprise, Etchebarne (7 b), et Ximun Etchebehere décochent deux missiles, 17-14. Mais les girondins qui sont en course pour l’accession en N2, ne veulent pas lâcher prise, et mettent un pressing infernal. Ils égalisent à 22 à la 42éme mn, avec deux buts de Sybiac. Un mano à mano s’en suivra pendant une dizaine de minutes, les deux équipes se donnent à cent pour cent, mettant en haleine les supporters. Les locaux ratent des occasions franches, donnant l’opportunité aux visiteurs de prendre les devants, 27-29 à la 54éme mn. Les supporters, aidés par la banda Airoski, comprennent qu’il faut aider les jaunes en difficulté, et poussent toute l’équipe vers l’avant. Les Irisartar réussissent à égaliser à 1 mn de la fin, 29-29. La tension est à son comble, la défense Irisartar se bat, et le gardien Vignaud réalise une parade très importante. L’entraîneur Vincent Tellechea prend le temps mort à 25 s de la fin. Malgré une terrible pression de la défense adverse, les jaunes trouvent la solution pour lâcher une passe décisive à l’ailier Vallée, qui ne tremble pas pour marquer le but de la victoire, faisant lever comme un seul homme les supporters Irisartar.

Réaction de Vincent Tellechea, entraîneur d’Irisartarrak «Je suis content en premier lieu pour mes joueurs avec qui nous avons traversé une période de défaites consécutives jamais simple à accepter et en second lieu, pour nos supporters et partenaires venus nombreux nous encourager ».

Pré National

L’équipe2 s’est inclinée assez largement à Oloron, 42 à 21. Cette équipe très jeune a eu beaucoup de difficultés à endiguer les attaques très rapides des locaux. En position de relégables, les jaunes ont encore l’espoir du maintien, à condition de vraiment le vouloir. Ils restent 3 matchs: il faudra essayer de faire le maximum, afin de ne rien regretter.