Bilan de saison : -13G

Bilan de saison -13 garçons :

Cette année nous avons décidé de monter d’une catégorie et nous voilà le quatuor de choc en -13 garçons. Nous connaissons le groupe car nous avons retrouvé les deuxièmes années et nous avons un seul nouveau qui commence.

Notre effectif de base est de 19 garçons, donc nous avons décidé directement de commencer avec deux équipes et deux garçons de -11 sont venus renforcer le groupe.

Cette année a été un nouveau challenge pour nous car il a fallu mettre en place le jeu placé, et les garçons se sont bien adaptés à ce nouveau système de jeu.

Avec le confinement, le championnat s’est arrêté brutalement. L’équipe jaune était en excellence départementale (meilleur niveau départemental quand même), et l’équipe noire en promotion en tête de poule.

Nous tenons à féliciter les garçons pour leur engagement pendant les matchs et les entraînements, qu’ils continuent avec le même état d’esprit l’année prochaine. Nous souhaitons également remercier particulièrement les parents qui répondent toujours présents pour les accompagner et pour participer aux réceptions.

La relève arrive … !

– Audrey, Elorri, Jon et Marina 

Bilan de saison -15 filles

Moins 15 ans filles

Nous commençons la saison par le tournoi du comité qui consiste à détecter les meilleures joueuses de chaque équipe. Lors de ce tournoi, nous arrivons à nous qualifier pour les quarts de finale, puis nous perdons d’un petit but.

Nous avons débuté le championnat avec deux phases de préparation pour équilibrer les niveaux de chaque équipe. Lors de la première, nous terminons à la troisième place sur six. Nous sommes donc trois poules de quatre, les deux premiers de chaque poule se qualifient en excellence. Malheureusement, nous terminons encore une fois à la troisième place. Nous serons donc en honneur pour la troisième et dernière phase du championnat. Lors de cette dernière phase, nous terminons les match aller à la première place avec une victoire d’avance sur chaque équipe.

Cependant le confinement, ne nous a pas permis d’aller plus loin mais je suis convaincu que les filles aurait pu aller jusqu’en finale.

– David et Thomas

Bilan de saison : -11 F

Moins 11 ans filles

Avec un effectif de 22 filles, nous avons décidé d’engager 2 équipes sous la houlette de 2 entraîneurs. L’équipe jaune est essentiellement composée de joueuses deuxième année et à ce jour, elle évolue en honneur. Cette équipe est en pleine progression, car elle jouait en promotion. Elle a remporté le titre départemental la saison dernière. L’équipe noire est composée de filles qui démarrent ou qui sont montées de l’école de hand. C’est une équipe qui avait tout à apprendre mais qui est en pleine évolution. Elle est engagée au niveau promotion.

Nous tenons à féliciter nos joueuses pour leur engagement pendant les entraînements et les matchs. Nous passons des moments agréables même s’il n’est pas toujours facile de nous supporter !  :-) Malheureusement, le championnat a été stoppé prématurément à cause de la pandémie. L’équipe jaune invaincue, était bien partie pour se qualifier pour les ½ finales. Il faudra donc poursuivre dans cet état d’esprit la saison prochaine.

Un grand merci aux parents qui répondent toujours présents pour soutenir et accompagner les joueuses.

Segi eta aupa neskak !!!

Alain AURNAGUE et Philippe OXANDABARAT

Bilan de saison : -13F

Bilan de saison moins 13 ans filles

C’est en ce mercredi 21 août 2019 qu’on donne rendez vous aux filles à Garazi pour un petit jeu de piste, afin de partager un premier moment ensemble et de créer des liens entre nouvelles et anciennes.

Le groupe est composé de 19 joueuses. Nous avons décidé de faire deux équipes dès le début de saison, afin que toutes les filles puissent jouer tout le temps.

L’équipe jaune (composée majoritairement de deuxièmes années), engagée en brassage niveau haut a fini 1ère de sa poule et a pu jouer en pré-excellence dans la deuxième phase. Le niveau excellence a été loupé de très peu.

L’équipe noire (composée majoritairement de débutantes et de premières années), engagée en brassage niveau bas a eu du mal a gagner des matchs pendant la première phase. Mais à partir de la deuxième phase, les filles ont commencé a prendre du plaisir en connaissant plusieurs victoires.

C’est réellement dommage que la saison se termine comme ça, car il y avait encore de belles choses à vivre. Les deux équipes étaient encore en course pour les demi-finales (équipe jaune en honneur et équipe noir en promotion)

Comme dans toute saison, il y a des hauts et des bas .. et à ce moment là, on a une grosse pensée pour Ketty qui a perdu sa maman Mirentxu au mois de janvier, qu’on appréciait tous et qui était là dans les tribunes pour encourager les filles.

Mais nous allons essayer de retenir tous les bons, voir très bons moments comme :

Pour l’équipe noir : la belle victoire contre Cambo que les filles sont allées chercher dans le troisième tiers temps, la belle victoire à Urrugne, un samedi après un pique- nique, le match nul à Gan avec deux parents sur le banc.

Pour l‘équipe jaune : la belle victoire à Lescar suivi d’un Mcdo avec les -15 filles, l’excellente victoire à Asson dans un match très engagé, les 2 très belles victoires de +15 buts contre Bayonne et Nafarroa.

Le groupe a vraiment été agréable à entraîner et à coacher dû au bon état d’esprit des filles.

A très vite !

Atxik Horiak ! Manu & Arthur

Bilan de saison : -18 ans filles

Nous avons débuté la saison avec un effectif de 20 filles. Un groupe avec des écarts de niveau, mais les 20 filles se sont investies jusqu’à la moitié de la 1ère phase. Certaines, en voyant l’écart de niveau de jeu, se sont moins investies, puis les blessures en ont écarté d’autres. Malgré la côte sportive, les filles se sont qualifiées à la dernière journée en gagnant à Bayonne qui était invaincu jusque là ! Du coup, elles se sont qualifiées pour l’Excellence, le plus haut niveau départemental. Elles ont très bien commencé la phase aller, en remportant les 5 matchs. Les phases finales étaient l’objectif. Invaincues avec 5 victoires pour autant de matchs, les jaunes n’étaient pas loin de la qualification pour les ½ finales. Leaders de la poule, les Basquaises avaient même envie d’aller jusqu’au bout. Mais, comme pour toutes les autres équipes, le championnat s’est arrêté en mars, stoppant la belle avancée de cette formation. Il faudra s’appuyer sur cette belle saison pour continuer à progresser. Certaines évolueront en senior avec une belle carte à jouer, et les autres resteront en moins 18 avec toujours de l’ambition. – Gaëtan et Hervé

Bilan de saison : seniors filles

Seniors filles, Pré Régional :

Cette année le club m’a proposé un nouveau challenge qui me paraissait au-dessus de mes compétences. Très vite, je me suis sentie bien avec ce groupe de 17 filles qui est quasi autonome sur le terrain. Notre objectif était la montée en région. A l’arrêt prématuré de cette saison, nous étions 3èmes à 2 points du second, Tardets, et 5 points du premier, Pau Nousty. La première place, synonyme d’accession en régional était compromise. Cependant, les Irisartar étaient bien placées pour la qualification pour les ½ finales, et défendre leur titre acquis la saison précédente. Ce n’est que partie remise. Je félicite les filles pour leur bon parcours en coupe de France : première accession en 32ème. Cela a été un grand plaisir de les accompagner. Je les remercie pour leur accueil.  Morgane

Bilan de saison -18G

Moins 18 ans garçons, région

Après une première année terminée sur 8 victoires consécutives et une très belle intersaison avec en point d’orgue, un week-end de travail à Iraty, nous avons attaqué cette saison 2019-2020 avec des ambitions de travail, de plaisir et des axes d’amélioration définis avec les joueurs. La saison s’est fort bien déroulée avec un travail supplémentaire demandé et accepté par le groupe qui a eu 3 séances hebdomadaires tout au long de la saison, en plus des journées de stage à chaque période de vacances. Les résultats ont été au rendez-vous, mais surtout la bonne entente de ce groupe. L’état d’esprit de tous les joueurs et leur envie de travailler ont été les clés du bon fonctionnement. Nous avions misé sur une progression par étape jusqu’à l’objectif ultime de juin, à savoir les qualifications en championnat de France. Malheureusement, cette terrible pandémie nous a logiquement coupée les ailes. Depuis, nous attendons le verdict de la ligue pour juger si nos 14 victoires consécutives doivent nous permettre de jouer un niveau au dessus et ainsi de récompenser tous ces jeunes. J’en profite pour remercier tous ces parents, Frantxoa, les dirigeants, et les bénévoles qui font un travail formidable dans ce club très familial et humain. Je voudrais conclure en disant aux joueurs qu’il me tarde grandement de les revoir et que j’espère pouvoir les embêter encore pendant 1 an, et surtout conclure l’aventure humaine qu’on a entamé, car sans ça, le sport n’a aucun sens !!! En attendant que tout le monde se porte au mieux et prenne soin de lui et de sa famille !!  Mathieu

Moins 18 ans garçons, équipe 2

Nous avons commencé la saison en poule Haute avec l’objectif de se qualifier en Excellence. Nous avons le groupe pour, avec des renforts de l’équipe 1 car des joueurs font rotation équipe 1 / équipe 2.

Avec la cruelle défaite d’un but à Gan pour la 1ère journée, les jaunes traîneront ce match comme un boulet, car nous allons batailler justement avec Gan pour obtenir la qualification. Chose qui sera acquise à la dernière journée. Une grosse satisfaction de qualifier l’équipe 2 en Excellence départemental. En Excellence, les jaunes réalisent un très bon début avec notamment le match nul face à Buros l’ogre invaincu de la poule, depuis septembre. Malheureusement sur certains matchs, les garçons sont fébriles, perdant par moments leurs nerfs, ce qui nous coûtera des matchs. A la fin des rencontres aller, nous étions 6èmes, mais encore proche des places qualificatives pour les demis. Mathématiquement tout est jouable. Malheureusement le Covid-19 est passé par là et a anéanti la fin de saison qui en restera là.

Au niveau du groupe, très bon investissement tout au long de la saison. Avec une préparation estivale assidue et un stage à Tardets. Les garçons avaient un bon niveau physique qui, pour certains matchs, a fait la différence. On pourra noter une présence régulière aux entraînements (groupe de 26 avec la 1). Au niveau du collectif, la mayonnaise aura mis du temps à prendre. Au fil des rencontres, les garçons se sont soudés et on a pu sentir une belle solidarité, surtout au niveau défensif. En effet, avec des modifications dans ce secteur là, c’est beaucoup grâce à ça que nous nous sommes qualifiés, et découvert des garçons avec des talents défensifs que l’on ne soupçonnait pas (je pense entre autre à Mikel Sallaberry).

Grosse déception de terminer la saison comme cela. Mais, on espère, si on nous le permet, se revoir avec quelques séances et un petit repas pour tout le groupe ! Au niveau personnel, j’ai pris un énorme plaisir avec ce équipe qui était à l écoute et très facile à vivre. Je remercie Mathieu Tauzin, mon acolyte, Mathieu Oxarango qui m’a dépanné pour des séances lorsque je travaillais, Fabien Etchebarne pour des coachings et bien sûr les parents pour les déplacements. Atxik horiak ! – Frantxoa

Bilan de saison : -15 garçons

Nous avons débuté cette saison en brassage haut. Les débuts sont compliqués, et nous allons finir derniers de notre poule, avec 1 victoire et 5 défaites. Ces résultats nous propulsent directement en championnat promotion pour la dernière phase du championnat. Les défaites ne sont pas toutes liées à la différence technique, mais principalement à un problème de mental. Avant d’attaquer cette dernière phase, nous demandons au groupe de se prononcer sur ses objectifs futurs. Au delà des matchs, ils ont du mal à se concentrer et s’investir dans les entraînements.

La réponse est unanime, tout le monde veut jouer les phases finales, nous allons pouvoir enfin travailler. Nous constatons un réel changement de comportement du groupe, aussi bien lors des entraînements que pendant les matchs. Cela va nous permettre de prendre la tête du classement de notre poule avec 8 victoires sur 8 matchs, et de pouvoir envisager les phases finales.

Mais au lendemain du match retour à Madiran, match pour lequel les garçons ont fait preuve d’un réel engagement, et esprit de groupe (nous étions partis avec un effectif réduit, un de nos joueurs s’est très vite blessé avec une fracture du pouce), le Covid 19 est passé par là, et la progression du groupe a été stoppée nette.

Nous espérons qu’ils retiendrons que le travail paye toujours, et qu’ils doivent garder cet état d’esprit pour la saison prochaine. Nous souhaitons bonne chance à ceux qui passent en -18.
Nous tenons aussi à remercier l’ensemble des parents, de nous avoir suivi durant cette saison (transport de l’équipe, préparation des réceptions, après les matchs). Une mention particulière pour Solange qui a pris sa licence au club pour pouvoir nous faire la table à domicile. Elle nous a également donné quelques coups de main pour les entrainements ou pour le coaching du week-end, lorsque l’un de nous 2 était absent.

Atxik horiak. Frantxoa – Guillaume

Bilan de saison SG2 (pré nationale)

Cette saison, l’équipe 2 seniors garçons était engagée en championnat Pré- national, suite à un maintien sur tapis vert la saison dernière. Évidemment, l’objectif de se maintenir, fixé dès le mois d’août par le bureau et le staff, paraissait cohérent.

Après 15 journées, le groupe pointe à la 7ème place avec 29 points (6 victoires, 2 nuls et 7 défaites) dans une poule où beaucoup de choses aurait pu encore se passer, puisque les jaunes n’était qu’à 4 petits points du 4ème.

Suite à l’épidémie du COVID 19, la FFHB a pris la décision de figer le championnat sur cette 15ème journée. L’équipe 2 jouera donc logiquement, au même niveau la saison prochaine. Comme pour beaucoup, le groupe aurait préféré jouer ces derniers matchs, d’autant plus que le maintien paraissait aujourd’hui envisageable, en ayant pris 9 points d’avance sur le premier relégable. Les jaunes devaient jouer 5 fois à domicile sur les 7 derniers matchs restants, mais en recevant les 3 premiers de la poule !

Je tiens à remercier vivement les joueurs pour leur implication sur cette saison compliquée. Ils ont montré leur détermination à jouer à ce niveau et n’ont jamais rien lâché, même dans les moments difficiles, portant fièrement le maillot jaune et noir et véhiculant de vraies valeurs chères à notre club.

Merci aussi à Jean Michel qui, malgré ses contraintes professionnelles, a été précieux pour le groupe, semaine après semaine, en apportant sa sérénité et sa connaissance du handball.

Merci à Martin, préparateur physique des seniors. Grâce à lui, les garçons ont pu bénéficier d’un vrai accompagnement qui leur a permis d’évoluer sur le plan physique, sans quoi, il est impossible aujourd’hui de jouer à ce niveau de plus en plus exigeant. Pour finir, un grand merci à Vincent, entraîneur du groupe seniors garçons pour son professionnalisme, ses séances toujours bien préparées et adaptées à l’ensemble de l’effectif, ainsi que pour ses nombreux conseils, toujours très pertinents qui a bien évidemment contribué à la réussite de ce groupe.

A l’année prochaine. Atxik horiak. Paxkal

Bilan de saison : SG1

Vincent Tellechea, entraîneur de l’équipe fanion, raconte cette saison spéciale avec en point d’orgue, l’accession en N2

La saison a repris, comme d’habitude, fin juillet, avec un effectif modifié et après un exercice 2018-2019 frustrant, bien qu’encourageant. Pour des raisons professionnelles ou familiales, 5 joueurs ont raccroché les baskets. Ils laissent ainsi, l’opportunité à de jeunes pousses du club, évoluant en Pré-nationale, de montrer leurs progrès et ainsi valider les attentes du club à leur égard. Trois nouvelles têtes font leurs apparitions dans l’effectif, leur état d’esprit leur à permis de vite s’intégrer et de contribuer à une vie de groupe toujours très agréable. Nous conservons intact notre intention d’accéder à la N2, 4 ans après l’avoir quitté. La saison passée, malgré de belles prestations, et après avoir terminé meilleure défense de notre poule et seconde attaque, derrière l’armada des Girondins de Bordeaux, nous terminons 3ème, après que Libourne soit venu l’emporter à Airoski d’un petit but. C’est donc, ce petit but qui avait permis à Libourne de faire un beau second. Cette déception a aussi permis à l’effectif de comprendre l’importance de chaque rencontre, et l’enjeu que pouvait refléter la moindre situation de match dans le bilan final. Notre préparation a été intense, tant sur le volet physique que sur la partie handball. Le groupe est sérieux, très travailleur et ne rechigne pas à la tâche pour être enfin prêt pour le début de championnat. Les quelques matchs amicaux réalisés face à des adversaires évoluant en N2 laissent augurer de belles perspectives, même si le contenu reste inconstant.

La saison a repris par une rencontre de coupe de France, face à Asson, à domicile. Les béarnais, pas tout à fait en rythme à ce moment là, s’inclinent chez nous, nous permettant d’accéder au second tour de la coupe de France en ayant signé un match maîtrisé dans le respect du projet collectif. S’en est suivi un déplacement à Eysines, toujours difficile à manœuvrer et la réception de Pessac, promu avec une équipe très joueuse et un effectif de qualité. Ce premier bloc de 4 matchs se conclura par la réception, en coupe de France, du voisin Tardets. Nous comptions beaucoup sur ce match en coupe pour mesurer nos progrès, notamment dans la gestion de la rencontre. Ce fut une réelle satisfaction de l’emporter, et d’accéder au 3ème tour.

C’est donc, un excellent début de saison avec 4 victoires en 4 matchs (2 en championnat et 2 en coupe), peut être trop bon. Nous payons notre manque de profondeur, et devons gérer les premières blessures. Nous tombons également, dans un faux rythme nous faisant oublier l’engagement nécessaire à la réalisation de victoire et notamment à l’extérieur.

Le premier faux pas aura lieu à la reprise à Orthez dans un match où nous ne trouvons jamais la clef pour perturber les béarnais, maîtres de leur jeu ce soir là.

Nous enchaînerons, dès la semaine suivante par un match de coupe face à la belle équipe de Libourne. Nous nous inclinons en ayant joué crânement notre chance. Nous paieront un lourd tribu, outre la défaite et l’élimination, nous déplorons trois blessés parmi les cadres de l’équipe. Malgré l’amertume d’un tel résultat couplé au scénario, il faut mettre au crédit de cette équipe le beau parcours réalisé en coupe de France en ayant rencontré uniquement des adversaires évoluant à l’échelon supérieur (N2).

Le second faux pas aura lieu la semaine suivante à domicile avec une équipe largement affaiblie par les blessures. Nousty vient l’emporter à Airoski en toute fin de match dans une rencontre à notre portée.

La trêve nous fera du bien et permettra, en plus de récupérer les joueurs blessés, de nous remettre dans le droit chemin. Nous irons nous imposer à la reprise à Carcassonne. Loin de nos bases, il aura fallu faire preuve de plus de caractère que de talent pour l’emporter. Cette embellie sera confirmée par la nette victoire, à la maison, face à Balma, avant un déplacement lointain et périlleux à Aurillac, prétendant à la montée. C’est donc plein de confiance que nous abordons l’un des déplacements les plus importants de la saison. Dans leur antre de Peyrolles, les cantaliens sont habitués aux ambiances chaudes et à signer de succès probants. L’an passé, nous avions réalisé une bonne performance en signant un match nul. Dos au mur après nos deux défaites, dans un match indécis, nous réussissons à faire basculer la rencontre en notre faveur grâce à une seconde mi-temps de très bonne qualité. Nous serons les seuls à nous imposer dans le Cantal.

Forts de ces trois succès et en pleine confiance, nous nous imposons largement à Tournefeuille (18-30), là où nous étions habitués à être largement défaits les exercices passés. Nous nous imposons à la maison, face à Thuir (38-22), une équipe catalane qui avait signé un début de saison de très bonne qualité.

Cette belle série prendra fin à Hendaye, dans un match ou nous ne trouverons jamais l’engagement nécessaire, ni notre dynamisme habituel.

A la trêve de Noël, nous sommes donc en haut de tableau avec 7 victoires pour 3 défaites, dans un peloton de tête regroupant Aurillac, Nousty et Pessac. Le groupe travaille bien, il ne perd pas en assiduité durant la longue coupure, la reprise sera de très bonne qualité.

Le réception de Roques et d’Eysines se conclura par deux victoires poussives dans le contenu, mais importantes comptablement, avant le déplacement à Pessac, qui, mis à part sa défaite à Airoski, avait signé une première phase quasi sans faute.

Dans leur antre de Bellegrave, complexe flambant neuf, les bordelais mèneront au tableau d’affichage pendant 50 minutes, c’est avec énormément de caractère que nous nous imposerons dans un match ô combien important pour la suite.

Nous ne le savions pas encore, mais la réception d’Orthez, l’une des trois équipes à nous avoir battu, sera notre dernier match. Nous avions à cœur de nous racheter et de montrer un tout autre visage à nos supporters qui avaient fait le déplacement au match aller. Dans une salle copieusement garnie, nous signons une prestation aboutie ou chacun apportera sa pierre à la victoire finale.

Et ensuite? Une pandémie, dans un contexte de crise sanitaire ou le sport est relégué au second plan : la fédération décide, dans un premier temps, de suspendre le championnat.

Le bilan est simple, au profit d’un faux pas de Pau Nousty et grâce à nos victoires sur Aurillac et Pessac, nous sommes second à 1 point derrière Nousty, qui avait joué et gagné un match avancé.

Deux semaines plus tard, la décision d’arrêter la saison en cours et d’entériner le classement à la fin de la dernière journée jouée, nous propulsera en Nationale 2. Nous terminerons 1er de notre poule, devant la belle équipe d’Aurillac, elle aussi promue pour la saison prochaine.

Bien sûr, nous avions à cœur de jouer jusqu’au bout, et avec une seule défaite depuis le 19 octobre, j’avais une entière confiance en mon groupe pour aller chercher cette montée, qui se refusait à nous depuis deux ans.

Après avoir été relégué en 2016-2017, c’est un vrai bonheur de retrouver la N2, validant nos efforts et engagements dans le temps. C’est aussi une vraie reconnaissance du travail des dirigeants, bénévoles, supporters et partenaires.

Ce compte rendu est aussi le moment de remercier l’ensemble du staff qui m’a accompagné dans cette aventure. Merci à Alain, Martin, Pascal et Jean-Michel d’avoir mis au service des joueurs et du club, leurs compétences et savoirs êtres.

Je ne peux terminer ce résumé sans remercier l’ensemble des joueurs, passés et présents, qui ont participé, pendant 4 ans, à la construction de cette belle aventure jusqu’à la nationale 2.

 

Mot de Mathieu Oxarango, capitaine heureux :

En ce mardi 25 mars 2020, nous apprenons la nouvelle : l’arrêt définitif de tous les championnats amateurs pour faire face à la crise sanitaire mondiale, liée au Coronavirus COVID-19. Cette décision sonne donc la fin de notre saison, en toute logique. Après avoir joué les 2/3 du championnat 2019-2020, soit 14 matchs dont 11 victoires, nous restons dans l’attente de la décision de la Fédération quant à notre avenir pour la saison prochaine. Pau Nousty ayant un match d’avance, nous nous retrouvons donc premiers du classement, ex æquo avec Aurillac. Ayant gagné en terre cantalaise, nous sommes devant au goal-average particulier. Malgré quelques désillusions, nous terminons notre saison à la première place du classement.

Quelques jours plus tard, la Fédération choisit de geler les championnats et nous apprenons , dans ce contexte particulier, notre accession en Nationale 2 la saison prochaine. Ce n’est peut-être pas la montée que nous souhaitions mais qui dit contexte exceptionnel, dit montée exceptionnelle ! Le club retrouve la quatrième division française, après trois saisons passées en Nationale 3. Cette montée résulte du travail colossal du club sur la formation de jeunes joueurs. En effet, à la suite de la dernière descente, l’équipe fanion s’est considérablement rajeunie, après des années d’effort et d’expérience acquise, de victoires prestigieuses et de défaites formatrices, l’équipe a pu remonter à l’échelon supérieur. Maintenant, le plus dur reste à venir, en Nationale 2.

Pour finir, je tenais à remercier l’ensemble du club Irisartarrak : bénévoles, supporteurs et dirigeants pour leur soutien durant cette saison. Merci également à nos partenaires qui nous permettent d’exercer notre passion. Un dernier mot pour notre entraîneur, Vincent, que je remercie personnellement. Grâce à son travail et à son engagement, il a permis au club de retrouver la Nationale 2. Il m’a permis de grandir, en tant que joueur et en tant qu’homme.

Atxik horiak, eta etxean egon !

 

(Crédit photo du centre : Christophe Biccheri)